Comment nos tests sont-ils réalisés ?

Tester un VPN peut être une tâche délicate. Il y a beaucoup de paramètres à considérer, un éventail de facteurs et de caractéristiques à prendre en compte, et chacun a sa propre vision de ce qui est important et de ce qui ne l’est pas. En conséquence, donner un verdict définitif est relativement difficile.

Ce nous que faisons, c’est examiner et tester les nombreuses fonctionnalités offertes par les fournisseurs vpn et tentons ensuite de vous en faire une synthèse claire et concise.

Avant chaque analyse approfondie, vous trouverez un résumé des principaux points afin que vous ayez une idée globale de notre opinion sur le produit.

Ensuite, nous détaillons chacun des paramètres de façon plus explicite, sans utiliser de termes trop techniques et sans vous abreuver de paragraphes interminables et rébarbatifs.

Il est bon de préciser que nous ne sommes absolument pas un site marketing pour tel ou tel vpn et que les fournisseurs ne nous ne dictent en rien le résultat de nos tests.

Première approche :

Nous commençons notre processus d’évaluation d’un VPN en nous rendant sur son site Web et en collectant des informations détaillées sur le service et ses fonctionnalités.

  • Nombre total de serveurs.
  • Nombre de pays possibles.
  • Nombre de serveurs par pays.
  • Nombre de plateformes prises en compte.
  • Cryptage et protocole.
  • Fonctionnalités.
  • Quelles sont les règles en terme de confidentialité ?
  • Le prix.

 La simple recherche d’informations pertinentes donne déjà une première idée de ce à quoi va ressembler un VPN.

Par exemple, un fournisseur douteux manquera de détails, son site Web sera souvent mal organisé, il sera difficile de trouver des infos. Ces dernières pourront être incohérentes ou obsolètes, et on découvrira parfois quelques ruses marketing, telles que des promesses irréalistes.

Sécurité

Il peut être difficile d’évaluer le niveau de confidentialité offert par un VPN en se fiant uniquement à ce que dit le fournisseur. Néanmoins, il y a souvent assez d’informations pour commencer à se faire une idée.

Nous commençons par chercher les données techniques que l’on peut collecter sur les protocoles pris en charge, le cryptage et l’authentification. Le support OpenVPN est préférable, IKEv2 n’est pas loin derrière, L2TP / IPSec est acceptable, mais le PPTP, obsolète et peu sécurisé, est à éviter.

Encore une fois, ne nous leurrons pas. Les VPN n’énoncent pas toujours complètement ce qu’ils font, et il est parfois nécessaire de parcourir le support pour trouver des indices. Si le service dispose d’un tchat direct, on essaye d’obtenir plus d’informations en posant des questions techniques.

Les fonctionnalités de l’application sont essentielles. Les VPN de qualité utiliseront leurs propres serveurs DNS et implémenteront une protection contre les fuites DNS (IPv4 et IPv6) afin de réduire les risques que vos activités Internet deviennent visibles par les autres. Il est important aussi que l’application dispose d’un commutateur d’arrêt pour bloquer automatiquement l’accès à Internet en cas de perte de la connexion VPN.

Attention: le fait qu’un service comporte un “kill switch” sur la liste des fonctionnalités ne signifie pas que cette fonctionnalité sera disponible sur toutes les plateformes. Les applications mobiles ont souvent moins de fonctionnalités, par exemple, nous vérifions donc chacune d’elles pour bien comprendre comment elle fonctionne.

Confidentialité

Là encore, il est difficile d’évaluer le niveau de confidentialité offert par un VPN, mais avec le temps nous avons développé quelques astuces pour tenter d’y voir plus clair.

Les fournisseurs de VPN, en particulier les services gratuits, sont régulièrement accusés de vendre l’historique de navigation de leurs utilisateurs.
La plupart essaieront de riposter, généralement en criant « Nous n’enregistrons aucune de vos données ! » en première page de leur site, mais cela ne signifie pas que ce soit exact. C’est pourquoi nous cherchons toujours un peu plus loin.

La politique de confidentialité peut en dire beaucoup sur un fournisseur, 3 000 mots de jargon juridique mal formaté est mauvais signe, tout comme un document de 100 mots qui ne vous dit presque rien. Ce que nous recherchons, c’est un document clairement formaté, bien organisé et lisible qui permette à quiconque de trouver les informations essentielles.

Ces détails doivent être explicites et couvrir toutes les possibilités d’enregistrement des données. Par exemple, une ligne indiquant « Nous n’enregistrons jamais ce que vous faites en ligne » n’exclut pas la possibilité que le service enregistre des données de session: date et heure de votre connexion, adresse IP entrante, l’adresse IP VPN qui vous est attribuée, la date et l’heure de votre déconnexion et la bande passante que vous utilisez. Ce niveau de détail pourrait être suffisant pour permettre à un tiers de lier une action Internet à votre compte.

Une bonne politique de confidentialité éliminera cette possibilité en expliquant clairement qu’elle n’enregistre pas les heures de connexion ou de déconnexion, les adresses IP entrantes et sortantes, etc.

Une autre politique convenable peut consister à vous indiquer ce que les fournisseurs de VPN enregistrent, pourquoi ils le font et ce qu’il advient de ces données. Par exemple, un fournisseur peut vouloir enregistrer la dernière heure de connexion et la bande passante utilisée dans une session, mais n’enregistre pas les adresses IP entrantes ou sortantes.
En effet, ces données sont utiles pour aider le fournisseur à surveiller l’utilisation du service et à identifier les comptes inactifs (ce qui est logique), mais ne permettent à personne de savoir ce que vous faites en ligne.

Il est important de garder cela en perspective. Quelle que soit la qualité de la politique de confidentialité, rien ne garantit que les affirmations contenues dans le document sont vraies. Tout est basé sur la confiance.

Cependant, vérifier les petits caractères peut parfois révéler les données qu’un VPN conserve.

Serveurs et performance

Lorsque nous testons un serveur nous regardons :

  • Sa disponibilité.
  • Son emplacement
  • Le temps de connexion
  • La latence et la vitesse de téléchargement.

Nous organisons la localisation des serveurs pour nos tests en 5 groupes.

  • France
  • Etats-Unis
  • Europe
  • Australie
  • Reste du monde

Pour essayer d’avoir une idée plus réaliste des performances d’un VPN, nous testons jusqu’à 30 serveurs au sein d’un même groupe avec le plus large éventail de localisations possibles. Pour les Etats-Unis, par exemple, nous testons des serveurs se trouvant sur la côte est, au centre et sur la côte ouest.

Bien sûr, nous ne pouvons pas tester tous les serveurs et ce qui signifie que certains des meilleurs ou des plus lents peuvent nous échapper. Cependant, c’est suffisant pour avoir une idée représentative des performances d’un vpn.

Blocage géographique

De nombreux VPN se vantent de pouvoir vous permettre de contourner le blocage géographique, en vous permettant d’accéder à du contenu auquel vous n’auriez pas accès autrement. Voilà qui semble intéressant, mais est-ce vrai?

Un bon fournisseur indiquera clairement les services auxquels il prétend donner accès (Netflix, Hulu, etc.) et parfois même ceux qu’il ne peut pas fournir. Le site de support peut inclure des articles expliquant ce que vous pouvez faire si un site reste bloqué, et vous invite à contacter directement l’équipe de support si vous avez besoin d’aide.

Les VPN les plus douteux donneront l’impression de faire de grandes promesses, affirmant peut-être qu’ils «vous permettent d’accéder à TOUT site Web» ou affichent Netflix et d’autres logos pour indiquer qu’ils seront disponibles, sans autre précision. Mais si vous cherchez un peu, vous ne trouverez pas la moindre information ou bien un simple avertissement indiquant qu’ils ne peuvent rien garantir.

Pour tester le blocage géographique nous-mêmes, nous essayons d’accéder au contenu américain de Netflix et de YouTube US depuis plusieurs serveurs américains.

De la BBC iPlayer à partir des serveurs britanniques et de mycanal, rmcposrt, bein sport ainsi que les chaines de la tnt depuis un serveur français.

Applications

Un VPN peut avoir un vaste réseau de serveurs rapides et fiables, mais ce n’est pas suffisant si ses applications rendent le service difficile à utiliser. C’est pourquoi nous accordons une grande importance au logiciel, à ses fonctionnalités et à sa facilité d’utilisation.

Nous nous attendons à ce qu’un VPN fournisse ses propres applications pour Windows, Mac, iOS et Android. La prise en charge d’autres plates-formes n’est pas aussi importante, mais nous fournit des informations précieuses sur le fournisseur. La grande majorité des utilisateurs ne s’inquièteront pas de savoir si leur VPN a un client Linux, par exemple, mais son existence seule nous indique que le fournisseur a des ressources, une expérience réelle du VPN et fait de son mieux pour atteindre et aider le plus grand nombre d’utilisateurs.

Certains services proposent également des extensions de navigateur. Celles-ci sont généralement plus limitées que les applications, car la plupart ne protègent que le trafic du navigateur, et non les autres programmes exécutés sur votre appareil. Il existe toutefois des exceptions.

La convivialité de l’application est très importante et bien que très subjectif, nous essayons de prendre en compte les facteurs les plus importants.

L’interface doit permettre de trouver facilement le serveur dont vous avez besoin ou de vous reconnecter aux emplacements couramment utilisés. Une simple liste triée par ordre alphabétique, avec un champ de recherche et un système de favoris, pourrait faire l’affaire. Les applications avec des systèmes de carte qui vous obligent à faire plusieurs clics pour vous connecter, verront leur note « facilité d’utilisation » baisser de façon drastique.

Une bonne application peut, par exemple, vous permettre de filtrer les emplacements par continent. Nous apprécions tout particulièrement avoir une indication sur la vitesse du serveur (temps de ping, données de charge du serveur), et si vous pouvez trier par ordre de priorité les serveurs les plus rapides, c’est encore mieux.

La possibilité de trouver et de se reconnecter facilement aux emplacements couramment utilisés est très pratique, en particulier sur les appareils mobiles où il est plus difficile de repérer des éléments sur une très longue liste. L’une des fonctionnalités de plus en plus courante est de marquer des emplacements comme favoris, en les plaçant généralement sur une liste séparée en haut de l’écran. ExpressVPN fait encore mieux en proposant également un onglet “récent”, dans lequel vous pouvez trouver et vous connecter aux serveurs récemment utilisés en quelques clics.

Il est essentiel qu’un utilisateur sache quand le VPN les protège. Par conséquent, l’application doit afficher des notifications indiquant le moment de la connexion et/ou de la déconnexion. Idéalement, l’interface devrait rendre cette information facilement repérable, par exemple, en changeant la couleur de la fenêtre de l’application pour indiquer quand elle est connectée.

Nous vérifions également le degré de facilité pour changer de serveur lorsque vous êtes connecté. Certaines applications rendent cette opération étonnamment difficile et n’affichent la liste des serveurs qu’une fois déconnecté manuellement. Nous préférons les applications qui rendent le processus beaucoup plus naturel.

De nombreuses applications proposent aussi un mode de sélection «automatique» ou «serveur le plus rapide» et elles choisissent (en théorie) le meilleur serveur à votre place. Toutefois, cela ne fonctionne pas toujours aussi bien que prévu, c’est pourquoi nous le vérifions pour nous assurer de la fiabilité des résultats.

Nous mesurons les performances, en détails, à l’aide de notre propre environnement de test, mais cela peut également varier selon les applications. C’est pourquoi nous vérifions également les temps de connexion, nous parcourons les sites Web et nous évaluons généralement l’expérience réelle sur chaque appareil.

Il est aussi important de tenir compte des différents paramètres. Au minimum, nous voulons voir un « kill switch », garantissant que l’accès à Internet sera bloqué si la connexion est interrompue. Une application qui peut se connecter automatiquement lorsque vous accédez à de nouveaux réseaux est très intéressante, car vous n’aurez plus à vous rappeler de le faire vous-même. Et une option de «connexion au démarrage de l’appareil» est aussi très utile, surtout si vous pouvez choisir l’emplacement par défaut (un serveur spécifique, le dernier que vous avez utilisé, quel qu’il soit).

Enfin, nous regardons les paramètres par défaut de l’application et nous vérifions que ces paramètres soient correctement configurés. De nombreux utilisateurs ne passent pas beaucoup de temps à explorer ces options. Il est donc important que ces paramètres soient bien configurés.

Support

Les VPN peuvent rencontrer toutes sortes de problèmes difficiles à diagnostiquer, et il est important que chaque fournisseur offre un support rapide, précis et fiable.

Le site Web doit inclure tous les guides utiles pour configurer, utiliser et éventuellement dépanner votre vpn.

La section installation doit fournir les tutoriels pour les différentes plates-formes utilisables, et doit couvrir autant de versions de systèmes d’exploitation que possible. Si un guide d’installation Windows générique peut suffire, il est cependant préférable d’avoir des articles spécifiques pour Windows 7, 8 et 10.

De plus, il est important que vous puissiez obtenir un soutien disponible 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 par tchat live (conversation en direct), mais aussi l’assistance par e-mail ou par ticket. Les meilleurs fournisseurs répondent parfois en quelques minutes.

Nous testons le support par tchat et / ou par e-mails de chaque fournisseur VPN dont nous publions le test, avec des questions identiques pour chacun d’entre eux  pour avoir une idée de la qualité du support.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *