Quel sont les navigateurs les plus efficaces pour protéger votre vie privée ?

Si vous souhaitez prendre des mesures spécifiques pour améliorer votre sécurité et votre confidentialité sur internet, vous devez commencer par choisir le bon navigateur.
Dans cet article, nous allons nous intéresser de plus près à différents navigateurs et à leurs fonctionnalités spécifiques en matière de sécurité.
Nous allons vous les présenter du moins bien noté au mieux noté.

11 : Google Chrome

Google Chrome a été lancé en 2008. Il figure aujourd’hui comme le leader incontesté dans le secteur des navigateurs Internet, ce qui était à prévoir dans la mesure où il propose une solution fantastique avec une sécurité fiable et de vastes possibilités d’intégration et de configurations avancées.

Cependant, Chrome ne sera jamais le meilleur navigateur en termes de confidentialité. Il est développé par une société dont le modèle commercial dans son ensemble consiste à espionner ses utilisateurs afin de les profiler et de leur proposer des publicités ciblées.
Pour faire court, ce qu’indique la politique de confidentialité de Chrome est que ce navigateur n’est rien de moins qu’un logiciel espion pour Google.

Bien sûr, vous pouvez modifier en profondeur les préférences de confidentialité de Chrome et choisir parmi la multitude d’extensions pour améliorer votre sécurité.

Cependant, vous devrez y consacrer beaucoup de temps et faire confiance à Google pour ne pas modifier sa politique de confidentialité dès que vous aurez le dos tourné.

  • Note 10% 10%

10 : Microsoft Internet Explorer/Edge

Edge est uniquement disponible pour ceux qui utilisent Windows 10. Ce navigateur a une longueur d’avance sur son prédécesseur en termes de vitesse de chargement des pages.

Comme les autres grands noms du secteur, IE et Edge permettent à la fois de bloquer les pop-ups et d’envoyer une demande de type « Interdire le traçage » (Do not track).
Cela dit, les deux navigateurs de Microsoft ne sont pas en open source, il n’est donc pas possible de savoir tout ce qui se cache derrière.

Microsoft Edge semble ne se mettre à jour que deux fois par an, ce qui est loin d’être aussi fréquent que ses concurrents les plus populaires.
Bien que ses résultats soient meilleurs que ceux d’Internet Explorer, la fréquence des mises à jour peut faire toute la différence pour lutter contre les malwares.

Edge limite également la prise en charge des extensions, ce qui restreint le nombre d’extensions potentiellement dangereuses que vous pourriez télécharger accidentellement.
Cependant, comme son prédécesseur, Edge présente régulièrement des failles de sécurité.

  • Note 15% 15%

9 : Safari

Safari protège assez bien votre vie privée en ligne, notamment parce qu’Apple se consacre avant tout à sa production de matériel et que son système économique ne se repose pas sur l’affichage de publicités en ligne.

Safari exécute les pages web dans des processus distincts, le code malveillant d’une page est donc confiné à un seul onglet. C’est ce qui évite d’avoir à relancer votre navigateur et empêche les malwares d’accéder à vos données.

Safari fournit une protection contre l’empreinte numérique qui, en utilisant les caractéristiques de votre appareil (ordinateur, smartphone, etc.), permet de suivre votre activité en ligne.
De plus safari a de nombreuses autres options pour vous aider à vous prémunir contre les sites frauduleux comme ceux qui hébergent des logiciels malveillants.
Si un site lui semble suspect, Safari en bloque instantanément le chargement et vous en avertit.

Néanmoins, Safari n’est pas en open source et Apple a participé au programme PRISM de la NSA. Il est donc peut-être préférable de ne pas lui faire confiance.

  • Note 25% 25%

8 : Opera

Opera intègre une grande partie du code de Chromium dans son logiciel et est maintenant considéré comme l’un des navigateurs axés sur la confidentialité les plus populaires.

Opera dispose de plusieurs fonctionnalités de sécurité qui rendent votre expérience de navigation plus sûre comme la protection contre la fraude et les programmes malveillants ou encore le blocage de scripts et de modules non sécurisés.

Bien qu’Opera offre des moyens pour personnaliser les paramètres de confidentialité, ils ne sont pas sélectionnés par défaut, ce qui est un peu dommage. En effet, les personnes peu à l’aise avec les navigateurs risquent de ne pas être protégées correctement.

De plus, le VPN intégré à Opera est un signe alarmant. Il constitue un supplément inquiétant au navigateur, car il suit la bande passante et garde des journaux de vos activités en ligne.

Pour finir, Opera est la propriété d’une société basée dans un pays réputé pour ses violations de la vie privée (a été revendu à un consortium chinois).

  • Note 35% 35%

7 : Chromium

Chromium est entièrement open source. Lié à Google, ce dernier n’en n’est cependant pas le propriétaire, ce qui fait que chromium n’est pas soumis à la collecte de données par défaut pratiquée par Google.

Néanmoins, il est pratiquement impossible de garantir que le code est propre à 100 %. Par conséquent, même si sur le papier Chromium fait bonne figure, les utilisateurs les plus soucieux de leur vie privée voudront probablement éviter tout ce qui est lié de près ou de loin à Google.

La fréquence des mises à jour de Chromium est régulière, ce qui est idéal pour corriger les vulnérabilités dès qu’elles sont identifiées, mais les mises à jour nécessitent une installation manuelle.

  • Note 50% 50%

6: Brave

Brave est un navigateur relativement récent qui est basé sur Chromium et qui propose d’excellentes fonctionnalités.
Léger, il offre néanmoins un bloqueur de publicités intégré, une protection contre le suivi, un bloqueur de script et une fonctionnalité anti-fingerprinting.

Cependant, Brave ne prend pas en charge beaucoup d’add-ons tiers, ce qui peut déplaire aux utilisateurs qui souhaitent importer leurs extensions depuis Chrome.
Cela garantit toutefois qu’aucune extension ni application tierce malveillante ne compromettra la sécurité des utilisateurs.

Bien que Brave soit open source et ne soit pas directement lié à Google, les utilisateurs les plus méfiants pourraient ne pas lui faire confiance (question confidentialité) en raison de sa structure basée sur Chromium.

La plate-forme publicitaire du navigateur toujours en projet est également controversée, car Brave pourra diffuser des annonces en passant directement par le navigateur et remplacera celles hébergées sur les sites que vous visitez.
Ils prétendent cependant que leur système sera pensé afin que les utilisateurs puissent choisir les publicités qui les intéressent

En ce qui nous concerne, on n’aime pas du tout cette politique que nous trouvons beaucoup trop floue.

  • Note 52% 52%

5: Waterfox

Waterfox est probablement le navigateur alternatif le plus populaire. Basé sur le code de Firefox, il a été conçu pour tirer pleinement parti des ordinateurs équipés de Windows 64 bits à une époque où Mozilla ne proposait qu’une version 32 bits.

En substance, Waterfox est identique à Firefox 57 en termes d’apparence et de fonctionnalités, ce qui signifie qu’il prend en charge les anciens add-ons comme les nouveaux.
Il offre une protection contre le suivi et supprime de nombreuses fonctionnalités de Firefox susceptibles de réduire la confidentialité des utilisateurs, comme Pocket et Telemetry.

L’inconvénient est que les mise à jour de Waterfox sont tardives. En effet, il doit attendre les updates de Firefox avant de pouvoir les intégrer à son tour.
Cela prend du temps et peut entraîner d’importantes vulnérabilités en matière de sécurité qui ne seront pas corrigées aussi rapidement que dans Firefox.

  • Note 55% 55%

4: Firefox

Firefox est le seul navigateur open source grand public dont le code a été minutieusement inspecté.
Même s’il est encore un peu en retard sur Chrome dans le domaine de la sécurité, l’écart est presque négligeable.

Comme les autres acteurs majeurs du marché, il dispose d’un mode de navigation privé qui inclut une protection contre le suivi. Il possède également une impressionnante collection d’add-ons axés sur la sécurité qui peuvent être utilisés pour rendre la navigation sur Firefox plus sûre.

Le problème lié à l’utilisation d’extensions pour améliorer la sécurité et la confidentialité est la menace que représente le fingerprinting (technique permettant à un site web de vous identifier et de vous suivre lorsque vous naviguez sur le web).
Cependant, la protection contre le fingerprinting l’add-on Canvas Defender résout ce problème.

Si vous êtes à la recherche d’un navigateur Android sécurisé, le logiciel simplifié Firefox Focus est un excellent choix.
Il bloque automatiquement la plupart des trackers en ligne et permet d’effacer facilement votre historique de navigation.

  • Note 70% 70%

3: Vivaldi

Avec son interface et ses fonctionnalités très largement personnalisables, beaucoup considèrent que Vivaldi est le navigateur qui privilégie le plus la confidentialité de ses utilisateurs.

De nombreuses options de personnalisation sont disponibles dans les paramètres de confidentialité de Vivaldi.
Vous pouvez, par exemple, définir différents moteurs de recherche par défaut lorsque vous utilisez soit le mode de navigation standard soit le mode de navigation privée, et créer des paramètres de sécurité différents pour ces deux moteurs de recherche.

Bien que Vivaldi offre un chiffrement de bout en bout pour la synchronisation entre périphériques, il n’est pas encore pris en charge par les périphériques mobiles.

La nature de son développement lui permet aussi d’être compatible avec la plupart des extensions de navigateur Chrome.

  • Note 75% 75%

2: Epic

La philosophie du navigateur Epic est claire, tous les paramètres de confidentialité sont activés par défaut.
Il active les options interdisant le traçage, bloquera les cookies et lancera une recherche via DuckDuckGo dès son installation.
Vous pouvez configurer le navigateur pour qu’il change le moteur de recherche par défaut, mais n’oubliez pas que ce sera au détriment de votre vie privée.

Epic prend cette approche très au sérieux et tient sa promesse d’une « confidentialité extrême » : aucune synchronisation automatique, aucune vérification orthographique, aucun remplissage automatique – ces fonctionnalités, et bien d’autres, sont désactivées ou simplement indisponibles.

Toutes ces mesures visant à vous protéger peuvent rendre l’utilisation d’Epic un peu complexe pour certains utilisateurs, mais c’est sans aucun doute un navigateur très efficace pour améliorer la protection de votre vie privée sur internet.

Vous pouvez également mesurer votre niveau de confidentialité en suivant le nombre de cookies bloqués et voir les sites qui ont essayé de les envoyer.

  • Note 85% 85%

1: Tor Browser

Notamment mis en lumière par Edward Snowden, Tor est sans doute le navigateur axé sur la protection de la vie privée le plus connu.
Il empêche d’éventuels espions de suivre vos activités en ligne grâce à des serveurs relais intégrés.
Il dispose de fonctions de sécurité préconfigurées et peut même s’exécuter depuis une clé USB.
De plus, c’est une passerelle vers le dark web (si c’est votre truc).

Tor est, entre autres, un excellent choix pour éviter le fingerprinting. Tant que vous utilisez les paramètres standards, n’ajoutez aucun add-on et respectez la taille de fenêtre par défaut (et que vous n’utilisez donc pas le mode plein écran).

Il est important de rappeler que Tor est une solution qui garantit avant tout la confidentialité de votre navigation plutôt que votre sécurité en ligne, car le logiciel ne comprend aucune technologie anti-malware et bloque par essence tous les plug-ins.

Une méthode pour améliorer la sécurité de Tor consiste à l’utiliser avec un VPN pour chiffrer vos données.
NordVpn et sa fonction onion over vpn est un excellent choix.

  • Note 95% 95%

Conclusion

En modifiant quelques paramètres de confidentialité et en lui ajoutant quelques extensions de sécurité, Firefox est sans conteste la meilleure solution pour utiliser Internet avec un taux de confidentialité plutôt fiable tout en utilisant un navigateur facile d’utilisation et grand public.

Néanmoins, si vous avez besoin de plus d’anonymat en ligne ou si vous souhaitez accéder au dark web, vous devriez plutôt vous tourner vers Tor.

Pour autant, n’oubliez pas qu’aucune de ces solutions n’est parfaite – chaque navigateur a ses forces et ses faiblesses.

Pour améliorer votre confidentialité et votre sécurité en ligne, vous devez les utiliser en association avec d’autres outils, comme des bloqueurs de suivi ainsi qu’un VPN.

3 Commentaires

  1. Legrand 1

    Oui, nord VPN est un très bon produit avec un service client agréables et compétents. Moi personnellement, je l’ai choisi parce qu’il a double encryptage, ce qui garantie ma sécurité.

    Réponse
  2. Deniel

    Il n’y a pas si longtemps, j’ai installé un programme VeePN pas mal, ça marche bien, vite, ça me convient

    Réponse
  3. you could try these out

    You made some good points there. I did a search on the issue and found most people will consent with your site.

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *