VPN gratuits : Pourquoi on vous les déconseille ?

L’attractivité des VPN devient de plus en plus importante année après année, de plus en plus d’internautes souhaitent protéger leur identité sur le web et trouvent dans l’utilisation d’un VPN une excellente solution pour y parvenir.

Etre un fournisseur VPN coûte cher, les serveurs, la maintenance, le développement et les mises à jour des différentes applications, mais aussi posséder un service juridique digne de ce nom, pour faire aux différentes pressions des organisations gouvernementales en tout genre, tout cela demande un investissement important.

Les fournisseurs VPN gratuits n’ont, comme nous allons le voir dans cet article, de VPN que le nom, leur modèle économique pour couvrir les frais de fonctionnement et dégager des bénéfices est aux antipodes de la raison d’être des VPN.

Les principales raisons de ne jamais utiliser de VPN gratuits

Pour être rentable, car ne vous y tromper pas les fournisseurs de VPN gratuits ne sont pas des philanthropes, leur modèle économique va reposer sur tout un tas de moyens tous plus néfastes les uns que les autres.

VPN gratuit : Malware

Selon une étude de la CSIRO (Commonwealth Scientific and Industrial Research Organisation) près de 40% des VPN gratuits seraient infectés par des malwares ! Source.

Ces malwares ont pour but de vous inonder de publicités ciblées et de spams, principale source de revenus pour les VPN gratuits, un comble pour un service censé protéger votre anonymat !

Par exemple, des chercheurs de l’Université Carnegie Mellon ont découvert que HotSpot Shield utilisait non seulement un backdoor incrusté dans son application pour vendre en secret vos données à des régies publicitaires, mais utilisait également cinq tracking libraries différents et redirigeait en réalité le trafic de ses utilisateurs vers des serveurs secrets.

Hotspot shield fait face depuis a une plainte auprès de la Fédéral Trade Commission (FTC) pour collecte non autorisée de données utilisateurs.

VPN gratuit : Traçage votre activités en ligne

Alors que l’une des raisons principales pour lesquelles vous utilisez un VPN est de protéger votre vie privée lorsque vous naviguez sur Internet la même étude que ci-dessus révèle que 72% des VPN gratuits intègrent des trackers dans leurs applications !

Ces trackers permettent de collecter des données sur votre activité en ligne afin que les annonceurs puissent mieux vous envoyer les publicités les plus ciblées possible.

Au lieu de vous protéger, les VPN gratuits font exactement le contraire en collectant vos informations pour les revendre aux annonceurs.

Les VPN gratuits aident des tierces parties à accéder à vos données

Le modèle commercial des VPN gratuits repose pour la plupart sur la collecte de vos données personnelles d’activités en ligne dans le but de les revendre au plus offrant. Il s’agit d’ailleurs d’un modèle courant dans le secteur des technologies et notamment celui des extensions gratuites pour vos navigateurs.

Inutile de préciser que si une quelconque organisation gouvernementale demande la moindre information sur vous, elles lui seront transmises sans rechigner.

Ventre de votre bande passante

Les VPN gratuits peuvent également voler votre bande passante et la vendre à un tiers.

Par exemple, il a été découvert que Hola volait de la bande passante de ses utilisateurs pour le revendre frauduleusement par l’intermédiaire de sa société sœur Luminati.

De plus, Hola utilise le système p2p pour fournir des adresses Ip à ses utilisateurs cela signifie que lorsque vous utilisez le service hola vous prêtez vous aussi votre adresse Ip à un total inconnu et courrez le risque de devoir endosser la responsabilité de ses actes sur internet !

Hola ne s’en cache même plus et l’affiche dans sa FAQ vous proposant par la même occasion un service non basé sur le p2p pour un prix de 11$95. Pour ce prix-là, on ne peut que vous conseiller de consulter notre classement des meilleurs VPN et de souscrire à un fournisseur digne de ce nom.

Précision qu’il ne fait guère de doute qu’Hola ne soit pas le seul fournisseur VPN gratuit à fonctionner de la sorte.

Performance de mauvaise qualité

Les meilleurs VPN s’efforcent d’offrir des serveurs les plus performants possible que ce soir pour regarder des vidéos en HD ou télécharger sur torrent. Il n’en est rien pour les VPN gratuits dont le modèle économique ne permet pas d’avoir des infrastructures qui tiennent la route.

De fait, ils vont grandement limiter votre bande passante ce qui aura pour conséquence entre autres de vous empêcher de regarder une vidéo en streaming sans des bufferings permanents et l’impossibilité de télécharger en torrent.

Les fuites DNS avec les VPN gratuits

Un bon VPN payant sécurise et chiffre la totalité du trafic entre votre appareil et le serveur VPN. Malheureusement, en testant de nombreux services VPN gratuits, on peut vite constater qu’ils sont sujets à de nombreuses fuites DNS et que votre adresse IP est régulièrement exposée.

Votre article : Qu’est-ce qu’un DNS et comment ça marche ?

Les VPN gratuits ne débloquent pas Netflix

Actuellement, aucun des VPN gratuits disponibles sur le marché ne réussit à débloquer Netflix.

Contourner le blocage de Netflix nécessite beaucoup de ressources qui ne sont pas incluses dans les VPN gratuits. Pour profiter de Netflix correctement, vous devez opter pour un fournisseur de VPN payant, mais pas n’importe lequel, car même parmi les VPN payants un grand nombre ne parvient pas à contourner le blocage non plus.

Voir Article : les meilleurs VPN pour Netflix.

Les publicités dans les applications / extensions

Comme vous ne payez pas d’abonnement avec un VPN gratuit, les fournisseurs ont besoin d’un autre moyen pour réaliser des bénéfices. Par conséquent en plus d’utiliser les moyens douteux que l’on a vus jusqu’ici dans cet article, ces fournisseurs VPN intègrent différents types d’annonces directement dans leur application.

Par exemple, Betternet est un fournisseur qui utilise ce modèle et malgré qu’ils indiquent sur leur site Web qu’ils n’affichent pas d’annonce, en réalité, elles apparaissent chaque fois que vous vous connectez et ont tendance à ralentir votre connexion en consommant des ressources.

Conclusion

Vouloir protéger votre identité et vos activités en ligne est parfaitement légitime, mais comme on a pu le voir, si vous voulez une réelle protection, évitez les VPN gratuits.

Bien que vous puissiez économiser quelques dollars par mois, les risques pour votre vie privée et vos données n’en valent pas la peine.
Outre les problèmes de sécurité, les VPN gratuits peuvent vite détériorer votre navigation sur Internet des vitesses lentes, des publicités constantes et une qualité de visionnage en streaming désastreuse.

Au lieu de cela, vous devriez peut-être considérer l’abonnement à un VPN payant, vous bénéficierez d’une connexion beaucoup plus rapide et sécurisées, d’Internet, d’une plus grande confidentialité et d’une plus grande tranquillité d’esprit.

Mais attention, VPN payant ne signifie pas obligatoirement gage de qualité loin de là !
C’est pourquoi je vous invite à lire les différents tests publiés sur ce site pour faire votre choix et n’oublier pas que la plupart des VPN payants vous offrent une garantie satisfait ou remboursé vous permettant de tester leur service pour voir s’il vous convient ou pas.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *